03/06/2009

Et bien non, ça ne rend pas con !

Je suis toujours étonnée d’entendre certains hommes critiquer les femmes qui se masturbent. Parce que vous ne le faites pas, peut-être ?

Le problème est que cela se fait la plupart du temps en cachette. Vous, sous la douche où pendant que madame dort. Nous, dans le bain ou pendant que vous dormez. Rien ne vous dérange, là-dedans ? Moi oui : l’hypocrisie.

 

Je ne vois pas pourquoi, on ne pourrait pas se masturber chez soi quand le moment s’y prête. Dans le salon, dans le bureau, devant la télévision ou en écoutant de la musique, peu importe. On ne fait de mal à personne, que je sache, on ne se branle pas devant n’importe qui à n’importe quel moment.

Etrange que quelque chose qui nous procure un bien-être soit tellement tabou. Parce que cela se passe de soi à soi et que la morale judéo-chrétienne dans laquelle nous avons été élevés trouve que « ce n’est pas bien !», que plutôt que de jouir de nous-mêmes, prônons la mortification. Et bien merde ! A bas les « c’est sale » (j’ai appris à me laver, oui, merci), « ça ne se fait pas » (ah bon ?).

 

Mais, pour une femme, il y a pire : se faire engueuler par son compagnon parce que l’on ose se tripoter. Commettre la chose atteint certains mâles dans leur virilité. C’est du vécu, 100% testé. Commettre la chose est la preuve que ces messieurs ne nous ont pas comblées et ça, c’est inadmissible, ce sont des coups de couteaux portés à leur amour propre. Nous sommes cruelles et perverses d’avoir de tels comportements. Mais… si vous déboulez à l’improviste dans votre salle de bain et que vous surprenez votre cher et tendre en train de se faire la même chose, vous n’aurez la plupart du temps rien à dire. Un mec peut se branler, une femme pas.

Si même dans l’intimité nous devons faire attention à qui nous sommes et nous amputer de plaisirs anodins et, je le répète, qui ne font de mal à personne, nous sommes vraiment une espèce de grands masochistes…

 

Certains hommes devraient comprendre qu’une femme qui se masturbe à leur côté n’est pas la preuve qu’ils sont inaptes sur le plan sexuel. La plupart du temps, c’est même le contraire… Cela signifie que votre partenaire se sent assez en confiance et bien dans sa tête que pour partager ce moment d’intimité en votre compagnie. Et puis, on peut simplement éprouver le désir de se faire du bien, tout simplement, et sans arrière-pensées. A chacun son truc. Certain(e)s vont bien se faire masser par des inconnu(e)s ou vont s'enfermer dans des salles de sport pour stimuler la sécrétion des endorphines et c’est tout à fait acceptable.

J’ai eu la chance que certains hommes me laissent tomber pour avoir oser me tripoter à leur côté, la nuit. Je les en remercie. A présent, je suis libre de faire ce que je veux !

11:53 Écrit par Woman in anger dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.