06/08/2009

Quand...

Quand je serai grande

J’aurai une machine à coudre

Des sortilèges sur tes lèvres

Je ne m’agenouillerai plus

Ni pour un dieu

Ni devant personne

Je célèbrerai la vie

bras éclatés vers le ciel.

Quand je serai grande

J’aurai une machine à remonter

Le temps

Pour t’épargner de me rencontrer

Et si cela ne marche pas

Je te demanderai ta main

Non pour l’emprisonner

Mais pour lui apprendre à voler.

13:13 Écrit par Woman in anger dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Prenez garde à ne pas grandir trop vite...

Écrit par : Ojo | 19/08/2009

Les commentaires sont fermés.